VOTRE GUIDE DE LA CULTURE FRANÇAISE EN CHINE FU LEI   -   CROISEMENTS   -   FRANCOPHONIE   -   MFCE   -   IFP   -   FLE

ReActor I Ha ! La dernière création de Bouchra Ouizguen

ReActor I Ha ! La dernière création de Bouchra Ouizguen

« Dans l’amour, demande‐moi le résumé de la folie

Demande-moi l’âme et la raison perdues

Demande‐moi cent évènements qui augmentent chaque jour

Demande‐moi cent déserts remplis du feu du sang… » Djalâl ad‐Dîn Rûmî

 

S’inspirant de quatrains de Djalâl ad‐Dîn Rûmî, grand poète persan et mystique soufi à l’origine de l’ordre des derviches tourneurs, Ha!, la dernière création de Bouchra Ouizguen explore la folie. Mais quelle folie? Celle du génie ou de la sagesse? Ordinaire ou sanguinaire? Aliénante ou libératrice? Amoureuse ou désespérée? Délirante ou in- sensée? Si, en Europe, les fous sont toujours enfermés, ce n’est pas le cas dans la culture arabe où ils ont leur place dans la cité. Les mots pour la qualifier abondent tout comme les remèdes qui passent par le chant, la danse et les rituels mystiques.

Avec Fatéma El Hanna, Kabboura Aït Ben Hmad, Fatna Ibn El Khatyb et Halima Sahmoud, Bouchra Ouizguen poursuit le travail qui a mené au succès de Madame Plaza. Elle est repartie en voyage sur le territoire marocain pour creuser le rapport que chacune entre- tient, corps et âme, avec ses obsessions et approfondir son travail sur le chant, le corps, la langue à travers les êtres qu’elle rencontre. A la montagne, dans les écoles, les bars ou même le désert. À la recherche des autres, de ceux qui nous effraient ou nous aliènent, de ceux qui sont étrangers à tous et même à soi-même, de ceux dont le silence nous inquiète et parfois nous réveille. De ces personnes étranges dont le grain de voix indique une fêlure de l’être, celles dont les pliures du corps révèlent une faille de l’âme ou un pincement de coeur. Ces femmes et ces hommes qui, par l’intensité de leur présence, nous dé- voilent une vie à rebours.

Danseuse, chorégraphe et fondatrice de la Compagnie O, Bouchra Ouizguen vit et travaille à Marrakech. Son travail est nourri par ses questionnements sur la société marocaine et les arts populaires marocains. En octobre 2017, elle présentera son spectacle « Corbeaux » à la ville de Paris, en collaboration avec le Musée du Louvre.  Sa dernière création « Ha ! » - présentée en 2012 au Festival Montpellier Danse et jouée en 2013 au Centre George Pompidou – est inspirée de quatrains du grand poète persan, Djalâl ad-Dîn Rûmî. Avec ses danseuses (Fatéma  El Hanna, Kabboura Aït Ben Hmad, Fatna Ibn El Khatyb et Halima Sahmoud), Bouchra Ouizguen approfondit son travail sur le chant, le corps, la langue à travers les êtres qu’elle rencontre. Elle explore ainsi le thème de la folie humaine, aliénante ou libératrice, amoureuse ou désespérée, ordinaire ou sanguinaire et creuse le rapport que chacun entretient avec ses obsessions.   

 

17/12/2017 19:30 - 17/12/2017 21:00

 

Power Station of Art

Horaires d'ouverture : de 11h à 19h du mardi au dimanche, fermé le lundi (sauf les jours fériés)

200 Huayuangang Lu (près de Miaojiang Lu)

 

District de Huangpu, Shanghai, Shanghai

 

Téléphone : 02131108550

 

 

 

     

RECHERCHER

Suivez-nous sur Wechat

Scannez ce QR code pour recevoir nos actualités dans toute la Chine sur votre WeChat chaque semaine

Programme culturel de l’Institut français de Pékin


PERSONNALITÉS


FILMS

Concours de la francophonie 2018 : inscrivez-vous !