VOTRE GUIDE DE LA CULTURE FRANÇAISE EN CHINE FU LEI   -   CROISEMENTS   -   FRANCOPHONIE   -   MFCE   -   IFP   -   FLE

Rencontres théâtrales à Shanghai

Rencontres théâtrales à Shanghai

Adaptation libre, création originale, provenant du théâtre classique ou de lectures  contemporaines, les spectacles présentés en langue française par des étudiants chinois amateurs de théâtre vous transporteront dans un monde où la réalité n’est jamais très éloignée de l’imaginaire, le passé du présent …

En langue française / Entrée libre dans la limite des places disponibles

Contact : charlotte.hyvernaud@diplomatie.gouv.fr

Site internet : www.faguowenhua.com

 

Au programme :

Les précieuses ridicules (Molière)

Les précieuses ridicules (Molière), par les étudiants du département de français de l’Université normale de la Chine de l’est (ECNU)

Magdelon et Cathos, deux jeunes provinciales, débarquent à Paris en quête d'amour et de jeux d'esprit. Gorgibus, père de Magdelon et oncle de Cathos, décide de les marier à deux prétendants, mais ces dernières les ridiculiseront de telle façon que ceux-ci voudront se venger de ces « précieuses ». Entre alors en scène un jeune homme, Mascarille, se prétendant homme du monde fréquentant les meilleurs cercles, qui tombera amoureux de Magdelon. Vient ensuite un second homme, Jodelet, dont Cathos s'amourachera. On découvre ensuite que ces deux hommes sont des imposteurs, soit les valets des deux premiers hommes rejetés. C'est donc la honte pour les précieuses et pour Gorgibus.

 

C’est frais ! (étudiants de l’école d’ingénieur SJTU-ParisTech)

C’est frais !, par les étudiants de l’école d’ingénieur SJTU-ParisTech

« C’est frais ! » est une création originale et libre des étudiants de l’école d’ingénieur SJTU-ParisTech. Une seule contrainte, un objet, comme point de départ de plusieurs saynètes tout en fraicheur… le fil rouge de la représentation.

Une scène nue, un réfrigérateur, quoi de plus banal ? Quoi de plus dépouillé ? C’est pourtant le point de départ de toutes les tribulations auxquelles vous allez assister. Car un frigo, objet innocent en soi, renferme ses propres mystères, ses propres secrets là où coudoient,plus ou moins harmonieusement, fromages et tofu, concombres et bacon. C’est également le témoin quotidien de nos drames de cuisine. Tantôt acteur, tantôt spectateur.

Vous allez découvrir les états d’âmes insoupçonnés de votre garde-manger.

Scènes du Voyage en Occident (adapté du roman de Wu Cheng’en)

Scènes du Voyage en Occident, par les étudiants du département de français de l’Université normale de Shanghai

Le Voyage en Occident est un roman d'aventures figurant parmi les grands classiques de la littérature chinoise. Retrouvez les héros du roman dans quelques aventures théâtrales, en français !

La troupe des étudiants de SHNU jouera pour vous deux épisodes célèbres du roman de Wu Cheng'en. Dans le premier épisode, la démone du cadavre trompe trois fois Tripitaka, le célèbre moine Tripitaka et ses acolytes Singet, Porcet et Sablet rencontreront sur leur chemin un monstre très malin dont la vaillante éradication vaudra pourtant à Singet une lourde punition. Dans le second, Au pays de Char-Tard, l'équipée butera sur un monstre vraiment coriace qui se fait appeler Bébé-Rouge, mais qui n'a rien d'un gentil bébé mignon. En effet, celui-ci n'a qu'une envie : déguster Tripitaka avec du bon vin dans sa grotte !

 

Vivre ou danser (Adaptation libre de deux nouvelles de Marie Nimier, Vous dansez ?)

Vivre ou danser, par les étudiants du département de français de l’Université des études internationales de Shanghai (SISU)

Adaptation libre de deux nouvelles de Marie Nimier, Vous dansez ?, le spectacle est un autre regard porté sur la danse.

Un certain lui dit qu’il aime se montrer, et il lui demande pourquoi il sourit sur scène, comme un type qui se marre à un enterrement. Pour lui, la réponse est évidente, un danseur est l’incarnation d’un rêve, du rêve des autres. La danse fait partie de sa vie. Pour elle, la danse c’est tout ce que signifie la vie, ou plutôt c’est le souvenir... de sa sœur défunte. La balançoire relie le présent au passé. La disparition d’une petite sœur maligne a imposé quelque chose de fort sur elle et la sérénité ne se retrouve que dans le mouvement du corps. Dansez et dansons, danser, ce n’est qu’une autre façon de vivre ?

 

Métro, boulot, dodo, OuLiPo et wú lí toú à PanHaï ou à ShangName

tro, boulot, dodo, OuLiPo et wú lí toú à PanHaï ou à ShangNam, par les étudiants de l’Université de technologie sino-européenne de l’université de Shanghai (UTSEUS)

OuLiPiens en herbes, 34 jeunes étudiants interpréteront une pièce « métropolitaine» en trois actes, dans la veine des Exercices de Style de Raymond Queneau avec notamment des textes de Yak Rivais extraits de sa pièce Le métro mé pas tro ainsi que leurs propres créations. Avec à l’esprit la fantaisie et le grain de folie d’OuLiPiens facétieux, nos jeunes étudiants, Chinois rompus à toutes sortes d’exercices de style proposés dans leur atelier de théâtre hebdomadaire, vous entraineront dans l’univers souterrain du métro parisien et shanghaïen où se dérouleront les scènes des plus incongrues. Ils vous démontreront qu’il y a mille et une manières de raconter une histoire, même la plus banale… la plus banale possible, et de lui donner un relief inattendu. Ils vous feront prendre le métro à la rame  et dérailleront joyeusement pour votre plus grand plaisir.

C’est certain, après cette excursion délurée, vous ne prendrez plus jamais le métro comme avant !

 

L’écho des mots disparus

L’écho des mots disparus, par les étudiants du département de français de l’université Fudan

Cette scène a été construite à partir d’extraits épars de la littérature francophone en grande partie inspirés par et écrits pendant la première guerre mondiale :

  • Où notre amour a voulu naître, Emile Verhaeren
  •  Rosalie, Théodore Botrel
  • Quand ils auront passé de l’ombre à la lumière, Louis Boumal
  • Tu n’en reviendras pas, Aragon
  • J’étais médecin dans les tranchées, Louis Maufrais

 

Mais cette scène n’est pas qu’un collage de textes. C’est la situation d’un couple : l’homme est mort à la guerre, la femme l’attend toujours. Il y a un troisième personnage, c’est le narrateur, celui qui raconte l’histoire impossible. Celui qui nous transmet les mots d’outre-tombe, d’outre-temps. C’est celui qui commence l’histoire. Les textes des auteurs ne sont pris que pour ce qu’ils sont : des échos venus de l’indicible. LUI et ELLE sont séparés sur le plateau. De part et d’autre du plateau qui les déchire. Le gouffre du temps et de l’espace. Ils ne pourront se rejoindre qu’à la fin. Quand il brûlera et qu’elle saura.

Dimanche 22 mars à partir de 13h30

  • Les précieuses ridicules
  • C’est frais
  • Scènes du Voyage en Occident!

 

Dimanche 29 mars à partir de 13h30 :

  • Vivre ou danser
  • tro, boulot, dodo, OuLiPo et wú lí toú à PanHaï ou à ShangName
  • L’écho des mots disparus

Organisateurs et partenaires : Consulat général de France à Shanghai - Institut français de Chine (IFC), université de Fudan, université des études internationales de Shanghai (SISU), université de la Chine de l’est (ECNU), université normale de Shanghai (SHNU), école d’ingénieur SJTU-ParisTech, université de technologie sino-européenne de l’université de Shanghai (UTSEUS).

 

22/03/2015 13:30
salle Marseille, 6ème étage

 

Alliance française de Shanghai - Centre de Hongkou

297 rue Wusong
            

District de Hongkou, Shanghai, Shanghai

 

 

22/03/2015 13:30
salle Marseille, 6ème étage

 

Alliance française de Shanghai - Centre de Hongkou

297 rue Wusong
            

District de Hongkou, Shanghai, Shanghai

 

 

29/03/2015 13:30
salle Marseille, 6ème étage

 

Alliance française de Shanghai - Centre de Hongkou

297 rue Wusong
            

District de Hongkou, Shanghai, Shanghai

 

 

 

 

     

RECHERCHER

Suivez-nous sur Wechat

Scannez ce QR code pour recevoir nos actualités dans toute la Chine sur votre WeChat chaque semaine

Mois franco-chinois de l'environnement

Programmation cinéma de l’Institut français de Pékin


PERSONNALITÉS


FILMS