VOTRE GUIDE DE LA CULTURE FRANÇAISE EN CHINE FU LEI   -   CROISEMENTS   -   FRANCOPHONIE   -   MFCE   -   IFP   -   FLE

Haute tension | 8 lauréats du Prix Marcel Duchamp

Haute tension | 8 lauréats du Prix Marcel Duchamp

Photo : Nightlife © Cyprien Gaillard

Réunissant quelques-uns des lauréats du Prix Marcel Duchamp, cette exposition témoigne de la dynamique et de la diversité de la scène française de l’art contemporain. Elle rassemble 8 artistes particulièrement investis dans leur approche sans concession du monde d’aujourd’hui. Une approche sensible, parfois critique, qui prend en compte la circulation des informations, l’impact des nouvelles technologies, les développements urbains, la mémoire des conflits… 

Ces artistes récusent un art refermé sur sa seule histoire. Ils observent le monde et retracent le paysage contemporain. Réagissant aux évolutions politiques et sociales, ils répondent à l’actualité et en dénoncent les excès. Haute tension, pour signifier ce refus de neutralité provenant d’artistes en débat avec la société contemporaine et ses contradictions. L’art est ici message, réflexion, champ d’investigation. Mais aussi, Haute tension comme transmission d’énergie : par la manipulation des images ou la construction d’espaces imaginaires, ces artistes donnent à voir un monde sous tension, réinventé bien que fondé sur le réel et imprégné de poésie.

La cérémonie d'ouverture au Musée Redbrick sera livestreamé par LeTV le 27 mai à 15h, ne manquez pas ! Cliquez ici pour la suivre en direct. 

Les artistes 
Mathieu Mercier ( né en 1970, Prix Marcel Duchamp 2015)
Kader Attia (né en 1970 – Prix Marcel Duchamp 2016)
Latifa Echakhch (née en 1974 – Prix Marcel Duchamp 2013)
Cyprien Gaillard (né en 1980 – Prix Marcel Duchamp 2010)
Dominique Gonzalez-Foerster (née en 1965 – Prix Marcel Duchamp 2002)
Laurent Grasso (né en 1972 - Prix Marcel Duchamp 2008)
Julien Prévieux (né en 1974 – Prix Marcel Duchamp 2014)
Tatiana Trouvé (née en 1968 - Prix Marcel Duchamp 2007)
 

Alfred Paquement, commissaire de l’exposition, commente les œuvres des huits artistes 

Alfred Pacquement est historien d’art et conservateur de musée. Il a été le directeur de la galerie Nationale du Jeu de Paume, Délégué aux arts plastiques, directeur de l'École nationale des Beaux-Arts de Paris et du Musée national d’art moderne au Centre Pompidou de 2000 à 2013. Commissaire de très nombreuses expositions, dont, parmi les plus récentes : Richard Serra à Doha, Takis au Palais de Tokyo, Invitation au Voyage à la Centrale, Bruxelles (avec l'Adiaf), Lee Ufan, Anish Kapoor et Olafur Eliasson au Château de Versailles, Calder, Miro et Giuseppe Penone au Rijksmuseum d'Amsterdam. Auteur de nombreuses préfaces de catalogues et de monographies, Alfred Pacquement est directeur honoraire du Musée national d'art moderne. 
 

Laurent Grasso, Elysée, 2016 


35mm film, 16'29', looped
Soundtrack by Nicolas Godin
courtesy of the artist, Edouard Malingue Gallery and Galerie Perrotin
© Laurent Grasso / ADAGP, Paris, 2017

Grasso cherche à atteindre les limites du possible : son film est une véritable introspection d’un lieu de pouvoir, en l’occurrence le bureau du Président de la République française au Palais de l’Elysée à Paris. La caméra passe au scanner le décor et le mobilier de ce salon en principe impénétrable, détaille les objets personnels et les dossiers qui s’y trouvent. Le film mêle le présent au passé et met l’accent sur la continuité du pouvoir dans un espace chargé d’histoire. 


Cyprien Gaillard, Nightlife, 2015 


3D motion picture, DCI DCP
 14:56 min

Copyright Cyprien Gaillard
Courtesy the artist and Sprüth Magers
Soundtrack © BLACK MAN’S WORLD Performed by Alton Ellis, (P) 1970 Sanctuary

Nightlife est une fresque visuelle et sonore tournée en 3D où l’image balaye de manière spectaculaire des sites évocateurs d’évènements dramatiques. En une véritable plongée hallucinatoire, soutenue par la lancinante musique d’Alton Ellis, la caméra tourne autour d’une sculpture de Rodin détruite par un attentat  ou surplombe le stade olympique de Berlin pendant un feu d’artifice tandis qu’elle s’arrête sur l’arbre planté par l’athlète noir Jesse Owens qui gagna 4 médailles devant Hitler aux jeux olympiques de Berlin. 
 

Dominique Gonzalez-Foerster, Riyo, 1999 


35 mm film (color, stereo sound, Japanese with English subtitles, format 4:3)
10:00 min
Courtesy: The artist and Esther Schipper, Berlin Photo: © Dominique Gonzalez-Foerster

Riyo, tourné à Kyoto, fait partie d’un cycle de portraits de villes très personnels  auxquels appartiennent également Central filmé à Hong Kong et Plages à Rio de Janeiro. Pendant que le paysage défile en un long travelling le long de la rivière, deux adolescents dialoguent en voix off depuis leur téléphone portable. A travers ces images évocatrices de voyage et de déplacement, c’est la perception émotionnelle d’un lieu qui transparaît, au même titre que les « chambres » que l’artiste installe dans ses expositions.
 

Kader Attia, Reflecting Memory, 2016 


Video HD, 48’
Courtesy Kader Attia, Galleria Continua, Galerie Nagel Draxler, Lehmann Maupin, Galerie Krinzinger

Depuis plusieurs années Attia développe une réflexion sur le thème de la « Réparation », évoquant aussi bien les blessures physiques, dues aux guerres par exemple,  que celles qui relèvent du domaine intellectuel ou historique comme le séquelles de la colonisation. Dans cet essai visuel, il s’intéresse à la question de l’amputation et du membre fantôme des mutilés, associant des entretiens avec différents spécialistes, médecins comme philosophes, à d’autres avec des victimes. Les connotations sociales et politiques traversent ici, comme dans ses autres recherches, le travail de l’artiste.


Latifa Echakhch, La déposssession, 2014 


Toile de théâtre apprêtée, peinture, tube acier et sangles / Theater canvas, painting, steel tube and straps
Dimensions variables / Variable dimensions
Toile : 1000 x 1000 cm
Vue de l’exposition / View of the exhibition “All around fades to a heavy sound”, kamel mennour, Paris, 2014 © Latifa Echakhch
Photo. Fabrice Seixas
Courtesy the artist and kamel mennour, Paris

Echakhch modifie le contexte dans lequel sont exposés les objets qu’elle retient et leur donne ainsi une résonance dramatique. Un immense rideau de théâtre figurant un ciel bleu et limpide s’effondre comme l’image d’une civilisation qui s’écroule. Sorti de la salle de spectacle, ce décor qui devrait servir de toile de fond à des romances joyeuses ou tragiques occupe ici l’espace d’exposition et semble évoquer un drame dont nous ne connaissons pas la teneur. Les œuvres de l’artiste possèdent un potentiel narratif qui conserve toujours son mystère.


Julien Prévieux, What Shall We Do Next ? (sequence #2), 2014 


Vidéo HD/2K, 16'47'', 2014
Courtesy Jousse entreprise gallery

Prévieux découvre des pans cachés du répertoire culturel. Il analyse les fonctionnements sociaux, qu’il s’agisse du monde de l’entreprise ou des technologies de l’information et en tire des configurations inédites et souvent teintées d’ironie. Il s’intéresse aux lieux d’émergence des idées comme ici les brevets déposés par des entreprises pour les gestes liés aux outils que nous utiliserons dans le futur. Le film en tire une chorégraphie qui s’inspire directement de ces mouvements du corps induits par des recherches technologiques. 
 

Tatiana Trouvé, Les indéfinis, 2015


Plexiglas, bronze patiné, métal, bois, tissus, cuivre, béton / Plexiglas, patinated
bronze, metal, wood, fabric, copper, concrete
209 x 450 x 600 cm / 82 1/4 x 177 1/8 x 236 1/4 inches
Unique
Courtesy Galerie Perrotin

Sculptures ou installations, les propositions de Tatiana Trouvé dégagent une ambiguïté par rapport au réel, s’avérant de pures constructions mentales lorsqu’elles se déploient dans l’espace. Elles reprennent souvent des objets quotidiens mais leur positionnement ou l’association des matériaux les inscrivent dans un entre-deux. L’artiste invente des volumes architecturaux déroutants, et y place ses sculptures de manière inattendue, jouant sur la fragmentation des espaces et sur les ruptures d’échelle.


Mathieu Mercier, Untitled (work in progress), 2013-2017



Mehdi Chouakri

Mathieu Mercier s’inspire de la leçon des avant-gardes modernistes qu’il recycle avec une distance ironique. L’objet courant tel que Marcel Duchamp s’en est emparé, mais aussi le Design historique ou l’abstraction géométrique sont ses sources d’inspiration. Accumulant des produits de consommation dans des vitrines, comme si on les découvrait dans un centre commercial, il prend au piège le visiteur. Chaque objet rassemblé répond en effet à une fonction qui n’est pas celle de son apparence et représente dès lors une énigme pour le regardeur.
 

Association pour la diffusion internationale de l’art français (ADIAF) 
L’ADIAF regroupe près de 400 collectionneurs d’art contemporain engagés intensément dans l’aventure de la création. Animée par des collectionneurs privés, soutenue par des entreprises mécènes et travaillant en partenariat étroit avec les institutions publiques, l’ADIAF s’est donnée comme mission de contribuer au rayonnement international de la scène française et de développer l’esprit de collectionneur.           

Le prix Marcel Duchamp
Le prix Marcel Duchamp est le plus grand prix de la jeune création française, créé en 2000, par les collectionneurs d'art contemporain de l'ADIAF. Organisé dès l’origine en partenariat avec le Centre Pompidou, ce prix de collectionneurs entend rassembler les artistes les plus novateurs et confronter toutes les formes artistiques.  Il distingue chaque année un lauréat parmi quatre artistes français ou résidant en France travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels : installation, vidéo, peinture, photographie, sculpture...

 

Commissaire : Alfred Pacquement, assisté de Daphné Mallet
27/05/2017 - 27/08/2017

 

Musée d'art Red Brick

Hegezhuang, Cuigezhuang Village

District de Chaoyang, Pékin, Pékin

 

Téléphone : 010-8457 6669

 

Commissaire : Alfred Pacquement, assisté de Daphné Mallet
06/06/2017 - 23/07/2017

 

Times Museum

Times Rose garden III, Huangbianbei Rd, Baiyun Avenue

District de Baiyun, Guangzhou, Guangdong

 

Téléphone : 020 2627 2363

 

 

 

     

RECHERCHER

Suivez-nous sur Wechat

Scannez ce QR code pour recevoir nos actualités dans toute la Chine sur votre WeChat chaque semaine

Programmation cinéma de l’Institut français de Pékin


PERSONNALITÉS


FILMS