VOTRE GUIDE DE LA CULTURE FRANÇAISE EN CHINE FU LEI   -   CROISEMENTS   -   FRANCOPHONIE   -   MFCE   -   IFP   -   FLE

Jia Zhangke, cinéaste et producteur, parrain du festival Croisements 2017

Jia Zhangke, cinéaste et producteur, parrain du festival Croisements 2017

Jia Zhangke est né en 1970 à Fenyang dans la province du Shanxi. Diplômé de l’Académie du Film de Pékin, il sort un premier long métrage en 1998, Xiao Wu, artisan pickpocket, qui remporte le Montgolfière d’or au Festival des trois continents à Nantes. Ses films suivants sont couronnés de succès. En 2006, Still Life reçoit le Lion d’or de la 63e Mostra de Venise puis, en 2013, A Touch of Sin, en compétition au Festival de Cannes, remporte le prix du meilleur scénario, ainsi que le prix du meilleur film étranger du syndicat de la critique de cinéma. En 2015, son film Au-delà des montagnes enregistre plus de 300 000 entrées en France, devenant l’un des films chinois au plus grand succès au box-office à l’étranger ces dernières années.

En 2009, Jia Zhangke reçoit les insignes d’officier de l'ordre des Arts et des Lettres. En 2015, il est récompensé du Carrosse d'or lors de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. Jia Zhangke fut le président du jury du court métrage et de la Cinéfondation de la 60e édition du Festival de Cannes en 2007, et membre du jury de la compétition officielle du 67e Festival de Cannes en 2014.     

 

En tant que parrain du 12ème Festival Croisements, il a accordé une interview à Faguowenhua.

Faguowenhua : Pouvez-vous nous parler de votre relation avec la France et la culture française ? 

Jia Zhangke : J’ai été fortement influencé par le cinéma français durant mes études à l’Université de Cinéma de Pékin. À l’époque, j’allais souvent voir des films français dans la salle de projection du service culturel de l’ambassade de France en Chine. Les films de la Nouvelle Vague m’ont profondément influencé. En 1997, j’ai réalisé mon premier film Xiao Wu, artisan pickpocket. La première agence à distribuer ce film à l’international était française. Dès lors, c’est-à-dire dès le début de ma carrière, ma vie commença à être étroitement liée à l’industrie française du cinéma. En 2000, mon film Platform a reçu l’aide du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC). Ces dernières années, j’ai collaboré avec des sociétés françaises telles qu’Arte et MK2. Ma collaboration avec MK2 ne se limite d’ailleurs pas à la production et à la distribution de films. Nous travaillons ensemble sur le développement de salles de cinéma et sur des projets de réalité virtuelle. Par ailleurs, d’excellents professionnels français du cinéma ont travaillé sur mon dernier film, Au-delà des montagnes. Tous mes films ont été distribués en France et y ont reçu des échos positifs de la part des critiques français. Ces voix en provenance de la France m’ont toujours aidé et encouragé. Mon travail de réalisateur est indissociable de la France. 

FGWH : Pourquoi avez-vous accepté de devenir parrain du festival Croisements ? 

Jia Zhangke : La programmation artistique et audiovisuelle du festival Croisements apporte une scène artistique plus riche et diversifiée au public chinois. C’est donc avec plaisir que je participe au festival et apporte ma pierre aux échanges fructueux entre le cinéma français et le cinéma chinois. Toute culture a besoin d’échanger avec une autre pour s’en inspirer. Le festival Croisements constitue une magnifique opportunité d’enrichissement mutuel des cultures française et  chinoise.  

FGWH : Cette année, le Panorama du cinéma français rend hommage à la grande actrice française Isabelle Huppert, qui vient de recevoir un Golden Globe. Est-ce que vous êtes familier de son travail ? 

Jia Zhangke : Isabelle Huppert est une actrice que j’aime beaucoup. Je suis un grand fan ; j’ai vu quasiment tous ses films ! J’espère beaucoup avoir l’occasion de travailler avec des actrices françaises telles qu’Isabelle Huppert et Juliette Binoche.   

Les trois coups de cœur de Jia Zhangke

Le 14ème Panorama du cinéma français
Jeunesse, photographie de Maï Lucas 
Récital de piano de Vanessa Wagner

Ils soutiennent le festival Croisements

Wang Yabin, danseuse et chorégraphe, marraine du festival Croisements 
Cui Jian, compositeur et chanteur, parrain du festival Croisements
Sui Jianguo, sculpteur, parrain du festival Croisements
Lu Ming, dessinateur et illustrateur, parrain du festival Croisements

 

 

 

     

RECHERCHER

Suivez-nous sur Wechat

Scannez ce QR code pour recevoir nos actualités dans toute la Chine sur votre WeChat chaque semaine

Mois franco-chinois de l'environnement

Programmation cinéma de l’Institut français de Pékin


PERSONNALITÉS


FILMS

Bulletins de veille

L’Ambassade de France en Chine met à disposition des professionnels français de l’audiovisuel des informations régulières sur le marché chinois dans les domaines du cinéma, documentaire, télévision, numérique, jeux vidéo et musique. Retrouvez tous les deux mois notre :

Programmation cinéma de l’Institut français de Pékin


PERSONNALITÉS


FILMS