François Cheng : un cheminement vers la vie ouverte, Madeleine Bertaud, trad. Li Jiaying, éd. Fudan University Press

Madeleine Bertaud invite à consacrer une « lecture d’accueil » à l’œuvre de l’académicien, très soudée autour d’une question majeure : l’homme, sa place dans l’univers, sa condition. Elle espère aussi faire tomber des idées reçues qui n’ont que trop duré : écrivain français – et non pas ‘francophone’ –, François Cheng a été et reste, entre la Chine et son pays d’accueil, un « passeur » exceptionnel. Mais le véritable artiste, l’authentique poète dont la vocation remonte à l’adolescence, est un créateur, ce qui signifie tout autre chose, et bien davantage que ce que l’on entend par le mot passeur.

https://book.douban.com/subject/26535522/